Commentaires récents

  • Une bonne protection, bien riche, rien de mieux. Soit le Baume Secours Mains de Ballot Flurin, soit le beurre de cacao solide Lamazuna ou encore le soin SOS apaisant EQ-love, du plus protecteur au...
    SILEX
    Feb 17, 2019
  • Avec du beurre et du beurre ! Astuce : j'utilise du ghee à la place du beurre pour la cuisson. C'est du beurre clarifié, acheté en magasin bio. ça a le goût du beurre mais ça ne brûle pas ;)
    SILEX
    Feb 17, 2019
  • décidé à tester le dentifrice solide pour éviter que les tortues les confondent avec une sardine et meurent avec un goût de fluor. C'est déstabilisant au début car il n'y a pas de goût de fluor...
    richard
    Feb 17, 2019
  • j'utilise l'huile muscles et articulations kokwaï depuis cet hiver pour chauffer mes articulations avant de courir (surtout sur ma cheville sur laquelle je viens de guérir d'une entorse). Un petit...
    richard
    Feb 17, 2019
  • Personnellement je fais la pâte traditionnelle (à la bretonne) et je m'amuse avec les accompagnements... Les meilleures crêpes que j'ai mangées, c'était bien-sûr... en Bretagne! Par contre,...
    Sophie
    Feb 17, 2019
Vous avez un massage
Vous avez un massage
Rachel M.
Jan 16, 2019

Spontanément, nous l’avons tous expérimenté, le fait de se frotter après un choc ou un coup nous soulage immédiatement. Petit, c’était notre maman qui nous frottait vite vite et la douleur s’apaisait. Aujourd’hui, on sait que c’est un bon réflexe et on se frotte tout seul pour se “guérir”.
Et si aujourd’hui on s’intéressait un peu au massage ? Attention, le massage dont je vous parle aujourd’hui est un massage non thérapeutique, qui s’inscrit dans une pratique de bien être et qui apporte immédiatement une sensation d’apaisement, tant physique que nerveuse.

Repartons des bases

Étymologiquement, le mot massage vient de l’arabe “mass” qui signifie “palper / toucher”. Le massage est l’utilisation d'un ensemble de techniques manuelles qui visent le mieux-être des personnes grâce à l'exécution de mouvements des mains sur les différents tissus vivants. On agit par le massage sur la peau, les muscles, les tendons et les ligaments, autrement appelés “tissus mous” (rien à voir avec votre état de forme et de tonus musculaire !).
L’objectif de tous les massages est l’amélioration du bien-être, tant physique que psychique. On y ajoute aussi l'échauffement musculaire, l’amélioration de la circulation sanguine, digestive ou lymphatique.

Le massage à travers l’histoire

Dans la Chine ancienne, un texte médical, daté à environ 1800 avant JC fait déjà état des premières applications de techniques de massage à des fins thérapeutiques. En Egypte ancienne, le massage était l’apanage des pharaons et de ses descendants, dispensé par les prêtresses de la déesse Sekhmet, qui considéraient que le corps et l’esprit de l’homme constituaient une unité.
En Grèce Antique, Hippocrate recommande aux médecins d’expérimenter et de frotter… A Rome, au temps des gladiateurs, c’est Galien, auteur de plusieurs volumes médicaux et philosophiques, considéré comme l’un des plus grand médecin de l’antiquité, qui en s’occupant de gladiateurs, a développé les premières méthodes de massage de rééducation et sportifs.
Permettons-nous un très grand bon dans le temps, la période du Moyen- ge n’ayant pas été particulièrement propice à la prise en compte du corps ni à ses soins...
Et retrouvons-nous en Europe, en Suède, plus particulièrement, où un médecin dénommé Pehr Henrik Ling a mis au point les bases de la technique du massage suédois pour optimiser la performance physique des athlètes par des effets similaires à ceux permis par la gymnastique. Il s’agit, ni plus ni moins, du principe selon lequel la détente profonde et le bien-être favorisent un meilleur fonctionnement et une meilleure santé globale du corps.
Au siècle dernier, c’est avec les années 70 et surtout avec le mouvement new-age des années 80 que le massage est revenu sur le devant de la scène.
Actuellement, plus de 70 techniques de massage sont pratiquées : le massage aux pierres chaudes, le massage californien, la réflexologie, le reiki…Il y aurait même de quoi s’y perdre, du coup, on vous fera un petit point dans un autre article de blog un de ces quatre.

Si je veux m’y mettre, c’est quoi les bases ?

Evidemment, là, c’est vous qui ferez un massage, on est d’accord ? Et évidemment, c’est un prêté pour un rendu ;)
- Premièrement, choisissez la zone que vous souhaitez masser. Un massage de tout le corps, pour une première fois, ce n’est pas sérieux ;)
- Choisissez une technique : l’effleurage, le pétrissage, la friction, le tapotement ou les vibrations…
OK, c’est un peu compliqué pour un début ? Alors concentrez-vous sur un massage du dos par effleurage, c’est une valeur sûre !
Premier principe : créez une ambiance douce, de confiance, lumière tamisée et tout et tout.
Deuxième principe : chauffez vos mains avec une huile ou une crème douce et subtilement parfumée et utilisez-la par la suite pour masser votre partenaire tout en douceur. Versez-la dans vos mains et jamais sur le dos directement : c’est froid et des fois ça fait des bruits bizarres. Vous pouvez prendre une huile végétale bio du type huile d’argan ou partir sur des fluides plus élaborés du type Coeur du Baobab, tonique et stimulant. Des laits pour le corps ou des baumes hydratants sont aussi adaptés.
Quatrième principe : acceptez d’être un débutant et prévenez votre “cobaye”.

Go go go !

L’idée générale, c’est de faire glisser la paume de vos mains et la partie charnue de vos doigts sur la peau en la comprimant et sans jamais perdre le contact avec la surface à masser. Cet effleurage doit être exécuté d'une façon lente, rythmée, à l'aide des deux mains ensemble (les mains doivent être plates, avec les doigts liés mais souples) avec un petit espace entre les pouces. Les mouvements de glissement légers ont un effet de détente sur le système nerveux. Essayez aussi de suivre ce principe simple : ne perdez jamais le contact avec la zone à masser.

1- Gardez le même rythme du début à la fin, même avec des gestes maladroits, dites-vous que la régularité de vos mouvements sera votre meilleur alliée.
2- Amorcez vos gestes et rompez le contact avec le corps que vous massez avec beaucoup de douceur.
3- Massez les muscles, et que les muscles, pas les os !
4- Soyez concentré et n’oubliez pas de respirer lentement et profondément. Plus vous êtes détendu, plus la séance sera agréable.
5- Évitez de parler. Mais avant de commencer, parlez de ce que vous allez faire (enfin, essayer de faire) et encouragez votre partenaire à vous signaler, au cours de la séance, tout ce qui pourrait être gênant ou douloureux.
6- Travaillez toujours de façon symétrique. Vous faites le bras droit ? Alors n’oubliez pas de passer le même temps sur le bras gauche. 7- Afin d’aider le corps à activer les circulations sanguine et lymphatique, massez toujours en direction du cœur. Cela veut dire des pieds vers les hanches, des mains vers les épaules, du bas du dos vers le haut. Exercez une certaine pression en remontant et relâchez-la dans le sens inverse. Pour un massage seulement relaxant et de courte durée, il n’est pas forcément nécessaire de suivre cette règle.

Vous savez presque tout. L’histoire du massage et les bases de la théorie. Notre conseil à présent ? Pratiquez !

Commentaire

massage de rêve

Ça fait jamais de mal de revoir les fondamentaux et d’enrichir ses connaissances avant de recevoir son colis Silex avec de quoi faire un massage de rêve pour la Saint-Valentin. Je vous ferai un autre commentaire après expérimentation.

Thibault
Feb 12, 2019

Laissez un commentaire

En cliquant sur le bouton Soumettre, vous consentez à nous fournir ces informations. Le nom indiqué apparaitra dans le commentaire. En revanche l'email ne sera pas visible, il n'est recueilli que pour nous permettre de vous contacter si nécessaire par rapport à votre commentaire. Consultez nos CGU pour en savoir plus.